ABC huis

LA MAISON ABC À BRUXELLES

abchuis

« Une école pour la vie »
Le fonctionnement permanent d’ABC est hébergé depuis 2008 dans une blanchisserie industrielle rénovée de 1600 m2 répartis sur deux étages, tout près de la gare de Nord à Bruxelles.
La maison ABC est un centre de recherche ouvert et dynamique autour de l’art, de la culture et de l’éducation, accessible pour les gens de tous les âges. Groupes scolaires, familles, enseignants en formation, animateurs d’ateliers pour jeunes, collaborateurs de musées/bibliothèques… tous ceux qui sont concernés par l’éducation à la culture et la médiation culturelle sont les bienvenus !

La maison est conçue comme un laboratoire interactif et artistique pour le jeu, le travail, la recherche, la découverte et l’expression. On y trouve notamment divers ateliers (un atelier textile, un atelier bois, un atelier papier et un atelier livre), un auditoire-cinéma, un café-crèche, un studio architecture, une cuisine à la mesure des enfants, un espace de jeu extérieur et un potager.
Depuis avril 2016 la maison a une nouvelle extension dans laquelle une classe-labo et un espace pour le mouvement/calme/méditation sont intégrés.
L’aménagement intérieur, avec du mobilier entièrement conçu par nos soins, dégage un minimalisme apaisant, un choix conscient pour d’une part ne pas sur-stimuler le visiteur, et d’autre part le sensibiliser à une sensation esthétique. En même temps, les meubles en bois modulables sont disposés et organisés afin d’inviter à la découverte autonome.

« Après des années de vagabondage et après avoir pris place de manière provisoire dans toutes sortes d’institutions, ABC s’est vu mettre à sa disposition un ancien bâtiment dans la zone-tampon entre le quartier Manhattan de Bruxelles et un quartier résidentiel de Schaerbeek. (…) s’il y a une chose que l’architecture de l’apparition de la maison ABC nous apprend, c’est la manière dont un espace pour les enfants, l’éducation et l’enseignement global ont besoin de liberté de pensée, de liberté de concepts et de liberté pour faire d’un bâtiment décrépit une école pour la vie ».
(Koen Van Synghel, jaarboek architectuur Vlaanderen 2010)